Gymnastique Artistique Féminine

[FFGYM] Sol - Marine Brevet 01

Souplesse, expression et acrobatie …

La Gymnastique Artistique Féminine (aussi appelée GAF) est la synthèse parfaite de la liberté de création, de la technique sportive et de l’expression individuelle. Chaque gymnaste doit réaliser des mouvements à couper le souffle avec une précision sans faille. La précision et la rigueur sont donc des éléments essentiels pour cette activité. En Gymnastique Artistique Féminine, les gymnastes réalisent des mouvements coordonnés et chorégraphiés sur 4 agrès : le sol, les barres asymétriques, la poutre et le saut de cheval.

En fonction des aptitudes et de la volonté de la gymnaste, la Gymnastique Artistique Féminine se pratique en loisir ou en compétition.

Découvrir l’équipe d’entraîneurs.

Horaires et inscription

Pour les horaires des cours, cliquez ici. Pour vous inscrire, cliquez la.

Le sol

Le sol : grace et acrobatie

Le sol : grace et acrobatie

L’exercice au sol est un mélange de danse, d’acrobatie, d’élégance et de souplesse. Chaque gymnaste réalise sur un accompagnement musical un programme alternant les passages rythmés et acrobatiques et des passages plus gracieux et chorégraphiques. Il leur faut également faire preuve de qualités athlétiques et d’endurance pour enchaîner les éléments acrobatiques : rondades, flips et saltos. C’est un exercice complet qui permet aux gymnastes de développer et d’exprimer toutes les facettes de leur talent artistique.

 

Les barres asymétriques

Les barres parallèles : voltige et force

Les barres parallèles : voltige et force

Cet agrès de haute voltige est un des agrès les plus spectaculaires de la Gymnastique Artistique Féminine. Cet appareil est un cocktail de force, de précision, de concentration et de courage. Les mouvements balancés sont prédominants sur cet appareil.

 

 

 

 

La poutre

La poutre : équilibre et souplesse

La poutre : équilibre et souplesse

La poutre est un agrès qui associe acrobaties, souplesse, équilibre, rythme et expression. Il est reconnu comme l’agrès le plus difficile de la Gymnastique Artistique Féminine car le risque de chute y est très élevé. Pendant plus de 70 secondes, sur une bande large de dix centimètres, la gymnaste se joue des lois de la pesanteur. Une technique de précision et un grand pouvoir de concentration sont les clefs de la réussite à cet appareil de vérité.

 

 

Le saut de cheval

Le saut de cheval : vitesse et dynamisme

Le saut de cheval : vitesse et dynamisme

Le saut de cheval est un agrès qui allie force, dynamisme et technique. C’est l’agrès le plus rapide de la Gymnastique Artistique Féminine ce qui le rend très difficile à juger. Tout s’y passe en quelques secondes. Pour la gymnaste, un saut donne très peu de temps pour ressentir les choses. Tout y est technique : régler sa course pour arriver sur le tremplin à la bonne vitesse, bien placer son impulsion et hop ! Quand la préparation est optimale, alors pendant une demi seconde, la gymnaste a l’impression de s’envoler.